Faire du vélo avec un enfant

Les sièges bébé et enfant

siège vélo enfant

Les sièges bébés peuvent être installés à l’arrière et parfois à l’avant d’un vélo, pour les plus jeunes.

Ils se distinguent des sièges enfants par leur adéquation au transport de très jeunes enfants, dès l’âge de 9 mois. La limite d’âge correspond à la capacité des enfants à se tenir correctement assis.

Pour des balades ou randonnées un peu longues, les sièges inclinables sont très agréables : l’enfant peut s’endormir dans le siège sans basculer vers l’avant.

Ils se différencient par certaines caractéristiques : le système de fixation sur le vélo, le système d’attache de l’enfant, l’inclinaison possible et la suspension.

Comment monter un siège bébé vélo ?

Pour monter un porte-bébé vélo en toute sécurité, l’idéal est de s’adresser à un vélociste, qui connait parfaitement les contraintes techniques et mécaniques, et pourra étudier la meilleure formule en fonction du vélo : fixation sur le cadre, sur le porte-bagages, à l’avant, à l’arrière, etc.

Il existe aussi des tutoriels très bien faits sur internet, qui présentent les sièges et expliquent en images le montage :

https://www.youtube.com/watch?v=tGtQoEUWSsc

https://www.youtube.com/watch?v=mVVxyk5069M

En cas de doute, nous recommandons de se tourner vers un professionnel : il ne faut jamais oublier qu’on transporte son enfant !

Le porte-bébé pour les enfants à partir de 6 ans

Le siège enfant permet de transporter un enfant jusqu’à l’âge de 10-12 ans sur un siège fixé au porte-bagage du vélo.

Il se distingue du siège bébé par sa forme simplifiée : tandis que le siège bébé est très « fermé » afin de bien maintenir l’enfant en bas âge bien calé, le siège enfant est plus ouvert, afin de pouvoir accueillir un enfant plus corpulent et de ne pas trop l’entraver dans ses mouvements. De plus, le siège junior ne comporte qu’une sangle de maintien à la taille contrairement aux porte-bébés vélo qui sont équipés d’un véritable harnais enserrant les épaules de l’enfant et se fixant entre les jambes pour éviter tout risque de chute.

De plus en plus de fabricants développent ce type de siège car ils sont extrêmement pratiques et sécurisants pour des trajets de proximité. Certains parents s’en servent même pour de très courts trajets avec des pré-ados, ce qui peut être bien pratique dans certaines situations.

Le casque, un accessoire indispensable du transport d’enfant à vélo

Le casque est obligatoire pour les enfants transportés par un adulte sur un vélo. Rappelez-vous que le mieux est d’habituer l’enfant dès son plus jeune âge à porter un casque, que ce soit sur une trottinette, une draisienne ou un vélo.

A vélo, ce sont souvent les moments de transition qui font augmenter les risques de chute, à faible vitesse ou même à l’arrêt. Nous recommandons ainsi de bien mettre le casque à l’enfant avant d’installer l’enfant sur le siège. A l’inverse, n’enlevez le casque que lorsque l’enfant est posé à terre.

L’usage d’une béquille double est très pratique : elle évite d’avoir à maintenir fermement le vélo quand on attache son enfant. Mais il faut toujours être à proximité immédiate, une main posée sur le vélo pour pouvoir le rattraper en cas de déséquilibre.

Les marques de sièges